StarProd
DYADE
1996

CAMBALUC
1997


ARCHITECTURES
1998


AVANTI !
2000


DAL VIVO
2001


MIRABASSI & JAGODZINSKI TRIO
2002


(((AIR)))
2003


LIVE AT SUNSIDE !
2003 (DVD)


MORE FROM SUNSIDE
2004


PRIMA O POI
2005


LIVE@MOKKIRI-YA
2005


LIVE IN JAPAN
2005 (DVD)


LUCKY BOYS
2006


C MINOR
2006


CANTOPIANO
2006


ARTERO BREL
2006


TERRA FURIOSA
2008


LA PRINCESSE ET LES CROQUE-NOTES
2008


OUT OF TRACK
2009


LIVE @ THE BLUE NOTE, TOKYO
2010


¡ ADELANTE !
2011


VIVA V.E.R.D.I.
2013


TRIBUTE TO BILL
2013


ARTERO BREL

Patrick Artero et ses acolytes ont concocté un disque musicalement… incorrect où Brel danse sur la dissonance, où le jazz donne un autre tempo au souffle du plat pays.
Rémy Kolpa Kopoul. ConneXionneur Radio Nova - Paris

sortie le 30 octobre 2006
1. ouverture / 2. Madeleine / 3. le plat pays / 4. le diable (ça va) / 5. les flamandes / 6. Vesoul / 7. Amsterdam / 8. à jeun / 9. la mort / 10. Jaurès / 11. dors ma mie / 12. Knokke-le-zoute tango / 13. je t’aime / 14. les désespérés et final


Brel est mots

"...Patrick Artero a un contrat d’artiste avec Nocturne. Avec son jeune complice Sébastien Vidal (programmateur de TSF, « ze » radio jazz), intronisé directeur artistique, ils se grattent la tête. Artero n’a pas peur d’être labellisé « l’homme des reprises ». Ils écument la chanson française. Patrick pense d’abord à Paul Misraki, dont la version de « l’étang » par Blossom Dearie l’obsède, mais le complice de Ray Ventura est un peu oublié. Brassens ? Déjà fait avec les Haricots Rouges. Ferré ? Franchement, il ne connaît pas assez bien. Alors Brel ? Il se plonge et replonge dans l’intégrale. Il écarte les bondieuseries anticuré (« Si j’étais le bon Dieu », « Les cathédrales »), et les tubes grosses ficelles « Rosa », « Les bonbons », « Ne me quitte pas ». Il passe de soixante à quarante puis à vingt thèmes. Pour rhabiller Brel, big deal ! Le contrebassistearrangeur Vincent Artaud se plonge dans l’affaire. Là où le Bix se jouait en quartet, pour Brel, Vincent Artaud propose, en plus de la rythmique, une sonorité inédite qui donne toute sa singularité au projet : trombone, basson, clarinette, flûte et violon alto. Ni baroque ni précieux, mais festif et classieux, avec une gamme infinie de reflets. Là où Artero donne le ton, Artaud colorie. Une vraie association de malfaiteurs, tous deux respectueux trafiquants de mélodies. Ne manque plus qu’une rythmique d’orfèvres, plus l’éblouissant ciseleur de notes qu’est le pianiste Giovanni Mirabassi et en inattendu bonus pimenté accélérant le rythme cardiaque, les paluches effusives du percu argentin Minino Garay.

Il ne vous reste plus qu’à faire affleurer voire refleurir les mots sur ce canapé foisonnant. Le cousin Gaspard, la Mer du Mord, les Flamandes qui dansent sans rien dire… Patrick Artero et ses acolytes ont concocté un disque musicalement… incorrect où Brel danse sur la dissonance, où le jazz donne un autre tempo au souffle du plat pays."

Rémy Kolpa Kopoul. ConneXionneur Radio Nova - Paris

Album ARTERO BREL - Patrick Artero